Comment utiliser l’énergie des marées ?

Publié le : 04 juillet 20224 mins de lecture

On appelle usine marémotrice, une usine qui exploite l’énergie des marées. Cette énergie est fortement liée à la variation du niveau d’eau suivant le phénomène lunaire. L’énergie des marées sera ainsi récupérée par une sorte de barrage. C’est l’eau de la marée elle-même qui entraîne la turbine du système. L’alternateur sera par conséquent entraîné.

La formation des marées

L’énergie marémotrice capte l’énergie des marées afin de résulter de l’électricité. On appelle marée, l’alternance du niveau superficielle de la mer qui est provoquée par la gravitation entre la lune, la Terre, et le soleil. La lune effectue une révolution autour de la planète Terre, laquelle tourne sur elle-même. Toutes les deux, c’est-à-dire la lune et la Terre, tournent autour du soleil. La somme de ces forces de gravitation, plus la rotation des autres astres font naître une déformation par des ondes issues des marées qui font alterner le niveau superficielle de la mer. 

Comment capter les énergies des marées ?

Les industries marémotrices distribuent et commercialisent les énergies potentielles de la marée. Ce sont des énergies liées à la variation des niveaux entre les deux masses d’eau. Ces énergies sont plutôt réversibles afin de pouvoir créer de l’énergie à marée descendante et à marée montante. Le grand atout dans l’exploitation de cette énergie est sa permanence ainsi que sa prévisibilité. L’énergie marémotrice s’agit d’une des énergies marines la plus exploitée aujourd’hui. L’entreprise marémotrice de Rance, dans la région de la Bretagne, est la première industrie marémotrice mondiale. C’est encore actuellement l’une des plus prospères au monde. Opérationnelle depuis 1967, le barrage s’accroît sur environ 750 mètres à l’échancrure du rivage de la Rance qui est, bien évidemment, un fleuve côtier. Ce lieu a été, dans le temps, sélectionné particulièrement pour sa forte amplitude en tant que marées, laquelle pouvait aller jusqu’à environ 13,50 m.

L’exploitation de la marémotrice à la Rance

24 turbines produisent de l’électricité à Rance. Ces électricités circulent alternativement dans deux sens qui sont les forces des marées elles-mêmes, et celles du courant du fleuve. Les forces du courant du fleuve sont orientables parce que les pales du moteur fonctionnent aisément à marée descendante comme à marée montante. Tous les ans, cette usine arrive à produire à peu près 550 GWh d’électricité. Cela équivaut bel et bien à 3 % de la consommation de la région de Bretagne en matière d’électricité. Par proportionnalité, cela est faite pour approximativement 210 000 habitants. On tient pourtant à remarquer que la France n’est pas l’unique pays au monde disposant d’une entreprise marémotrice de ce genre. La Corée du Sud en dispose également. 

Plan du site