Comment être auto-suffisant en énergie ?

Publié le : 04 juillet 20224 mins de lecture

L’autosuffisance énergétique désigne la production complète de sa propre énergie. Pour une maison ou un bâtiment, il s’agit principalement de la production de chauffage ou d’électricité, mais l’eau peut aussi en faire partie. Il convient de détailler étape par étape les équipements indispensables pour parvenir à l’autosuffisance pour ces trois nécessités en énergie.

Panneaux solaires et éoliens : deux possibilités pour être autonome en énergie

Le moyen le plus facile de produire de l’électricité dans un logement est l’installation des panneaux photovoltaïques. Ces derniers captent la lumière du soleil et la convertissent en courant continu. Un onduleur solaire se chargera ensuite de la transformation du courant continu en courant alternatif pour alimenter les appareils électroménagers. Des éoliennes peuvent également être installées pour produire de l’électricité. Néanmoins, les restrictions sur la zone d’implantation sont beaucoup plus importantes. Ce qui signifie que le dispositif doit être exposé au vent le mieux possible. Concernant l’utilisation du panneau solaire, la principale difficulté est son caractère intermittent. En fait, l’énergie solaire ne peut être produite que pendant la journée ensoleillée, ce qui reste une problématique si vous désirez utiliser des équipements électriques la nuit. Afin de résoudre ce problème, il faut disposer d’une ou de quelques batteries de stockage. Celles-ci conservent les kilowattheures produits durant la journée pour l’usage de la nuit.

L’orientation de la maison est un critère pour un chauffage parfait

Avant d’envisager de chauffer son habitation, celle-ci doit être correctement isolée. En fait, les maisons qui ne sont pas bien isolées sont difficiles à chauffer et l’autonomie est quasiment impossible. L’orientation de la maison joue un rôle important. Elle doit être exposée aux rayons du soleil. De la sorte, il est plus facile de chauffer des pièces orientées vers le sud. Avant tout, la mise en place d’un chauffage solaire est une intéressante alternative, notamment sous forme d’un chauffage solaire en combinaison ou CSC. D’ailleurs, non seulement, il produit de l’eau chaude sanitaire, mais il la chauffe également via le ballon de stockage.

Chauffage plus classique et autonomie en eau

Les panneaux aérovoltaïques sont aussi à considérer, car ils génèrent à la fois de la chaleur et de l’électricité. Enfin, des dispositifs plus traditionnels, comme les chaudières à granulés ou les poêles à bois, offrent un chauffage plus efficace sans utiliser le réseau électrique. En ce qui concerne l’autosuffisance en eau, elle est l’un des points les plus difficiles en France : elle doit être raccordée au réseau national d’eau et l’usage des eaux de pluie comme eau potable est interdit. Un dispositif pour récupérer l’eau de pluie peut encore être installé pour traiter les eaux de pluie afin qu’elles puissent être utilisées pour le lave-linge, les toilettes, et même l’arrosage.

Plan du site